Qualité, Environnement

La station de pilotage de Dunkerque permet l’écoulement du trafic maritime dans le respect de la sécurité et de la préservation de l’environnement maritime et portuaire, ces enjeux de sécurité et de fiabilité participent à la compétitivité du port de Dunkerque.

Intégrée à la chaîne des divers prestataires de service qui constituent l’offre globale du traitement des escales des navires fréquentant le port, la station de pilotage vise la qualité optimale de ses prestations.

La politique qualité de la Station de Pilotage, conforme à celle de la Fédération Française des Pilotes Maritimes, vise à harmoniser et fiabiliser les prestations des pilotes de la station par l’amélioration des performances,

l’anticipation des besoins des navires, la maîtrise des délais d’intervention, l’efficacité de l’organisation du service et la motivation des pilotes et du personnel dans le respect des obligations de service public confiées par l’Etat.

Le Syndicat des pilotes en appliquant la norme ISO 9001 comme support de sa politique qualité s’engage à mettre en œuvre tous les moyens nécessaires pour assurer pleinement la réussite de cette démarche dont l’objectif est l’amélioration permanente de la qualité de service du pilotage et la satisfaction des clients.

top_actu_2-189523_1440x482

Charte qualité des pilotes maritimes français

Les pilotes s’engagent à :

  1. Respecter et appliquer les documents qualité de leur station.
  2. Servir les navires qui se présentent dans des conditions optimales de sécurité.
  3. Informer les capitaines des modalités de l’opération de pilotage, leur faire part de leurs intentions avant d’entreprendre l’opération et s’assurer de leur compréhension.
  4. Communiquer à la Capitainerie du port et aux autres navires toutes les informations nécessaires à l’efficacité et la sécurité de l’écoulement du trafic ainsi que toute information relative à la sûreté portuaire.
  5. Faire preuve de courtoisie dans leurs relations avec les capitaines, agents et autres intervenants dans le cadre de leurs prestations de service.
  6. Ne pas se lier d’intérêt avec aucune des parties prenantes dans les opérations de pilotage afin de préserver leur liberté d’action et l’objectivité de leur jugement dans l’intérêt général du trafic et de sa sécurité.
  7. Informer l’agent du navire dès que possible de tout incident survenant au cours de l’opération de pilotage.
  8. Signaler en temps réel à la Capitainerie du port et/ou à l’autorité maritime concernée les accidents, incidents, défectuosités navires, observations, susceptibles de nuire à la sécurité de la navigation, la protection de l’environnement, l’état des ouvrages portuaires.
  9. Signaler en temps utile au Centre de Sécurité des Navires les défectuosités constatées à bord des navires et présentant des risques pour la vie humaine en mer, la sécurité de la navigation et la protection de l’environnement.
  10. Actualiser et maintenir leurs connaissances techniques et réglementaires pour le bon exercice du pilotage