La station d’aujourd’hui

L’organisation réglementaire de la Station de Pilotage de Dunkerque remonte au 1er septembre 1583.

L’organisation du service et la culture professionnelle des pilotes sont empreintes de tradition de noblesse du service rendu et de solidarité.

La tradition ne dispute pas la nouveauté. Elle l’accompagne. Les pilotes de Dunkerque ont pu adapter leurs services aux besoins du commerce maritime en anticipant les évolutions techniques et économiques.

La station d’aujourd’hui est composée de 75 personnes dont 29 pilotes maritimes qui assurent  leur mission de service public 24 heures sur 24, 365 jours par an, à l’aide d’un hélicoptère et de cinq pilotines et,  dans pratiquement toutes les conditions météorologiques.

Station pilotage maritime de Dunkerque

Avec 6500 opérations annuelles environ, la station de pilotage de Dunkerque assure l’efficacité et la sécurité de l’écoulement du trafic du grand port maritime de Dunkerque. Le seuil de l’obligation de pilotage, les limites des zones de pilotage obligatoire, l’effectif des pilotes, les moyens en pilotines et hélicoptère et toutes les règles régissant l’organisation du Pilotage sont fixés par arrêté préfectoral portant Règlement Local de la Station.

La gestion de la station est assurée par le Syndicat professionnel des pilotes dans le cadre de la tutelle exercée par le ministre des transports sur le fonctionnement des stations de pilotage et dont la vocation est de gérer pour la collectivité des pilotes le personnel  qui regroupe différents corps de métier (hommes de poste, chauffeurs, secrétariat et comptabilité, mécaniciens  d’atelier, pilotes et mécaniciens  d’hélicoptère, patrons et mécaniciens de matériel naval, personnel d’entretien) ainsi que  la gestion du matériel de la station.

Le siège du syndicat est situé à Dunkerque sur le site Neptune où sont regroupés la direction du syndicat, la direction du service du pilotage, les services administratifs ainsi que le simulateur de manoeuvre inauguré en Septembre 2015. L’entretien du matériel naval et automobile est effectué à l’atelier situé à côté du siège du syndicat et en face du ponton Est.

Deux stations sont armées en permanence:

La station de l’Est avec :

  • Le bureau des mouvements où un homme de poste (TOV) assisté d’un chauffeur assure la liaison permanente avec la vigie, la capitainerie et tout les services annexes.
  • Le ponton Est armé en permanence par un équipage de pilotine, assure les mouvements sur rade de l’Est et à la bouée E12.

La station de l’Ouest composée de 3 sites :

  • La vigie des Hemmes de Marck assurant une veille permanente confiée à un pilote maritime en liaison avec le bureau des mouvements, la capitainerie et tout service intéressé.
  • La base hélicoptère située sur l’aérodrome de Calais, assure l’entretien et la disponibilité 24h/24 de l’hélicoptère du pilotage.
  • Le ponton de l’ouest sert de base pilotines armées par un équipage à disposition à la vigie pour servir les navires en zone du Dyck.