Dunkerque : le «Von-Humboldt», monstre des mers, accoste au pays des géants

Article paru dans le journal la voix du Nord le 12 Août 2015.

Par Bruno VERHEYDE – Photos et vidéo Marc DEMEURE

Un très sonore coup de corne a salué l’entrée du « CMA-CGM Alexander Von Humboldt » ce mardi soir au port de Dunkerque. L’un des plus gros porte-conteneurs du monde, long de 396 m, a démontré la vitalité du Grand port maritime et illustré ses ambitions futures.

IMG_8135

Laissons de côté le terrain de foot, invariable unité de mesure du gigantisme. Pour vous figurer la dimension du CMA-CGM Alexander Von Humboldt, cet énorme porte-conteneurs qui fait escale depuis mardi soir à Dunkerque, opérons une addition régionale et patrimoniale. Couchez donc les beffrois d’Arras, Béthune, Cambrai, Douai et Dunkerque. Ajoutez-y les 104 m du beffroi de la mairie de Lille et, au centimètre près, vous aurez le calibre du gigantesque pont flottant. Avec ses 396 m, le bateau battant pavillon anglais et sorti en 2013 des chantiers sud-coréens de Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering est le jumeau du Marco Polo le plus gros porte-conteneurs du monde pouvant convoyer 18 000 boîtes. Énorme.

Comme la curiosité des Dunkerquois qui se sont déplacés en nombre sur les rares jetées du port ouest encore ouvertes au public. À l’entrée du bassin de l’Atlantique, ultime goulet avant d’aller accoster, Jean-Claude et Fabienne, comme des dizaines d’autres étaient venus troubler la quiétude des pêcheurs à la ligne. « Quand j’étais petite on allait voir les lancements de bateaux aux chantiers de France. Ils faisaient gros mais ils sembleraient si petits face à celui-là…»

Celui-là, véritable forteresse flottante a fait son entrée guidé par trois remorqueurs. Afin de faciliter ces manœuvres à l’avenir, le port a déjà prévu d’entamer des travaux qui permettront d’élargir le cercle d’évitement (la zone de manœuvres) en draguant deux millions de mètres cubes de sable.

Cette nouvelle ligne Chine-Europe, symbolisée par la venue de ce géant des mers, permettra à Dunkerque de recevoir chaque semaine des milliers de conteneurs en provenance d’Asie chargés de produits manufacturés dans les secteurs de l’électroménager, du textile et des produits destinés aux grandes enseignes du bricolage. Une aubaine pour Daniel Deschodt, directeur commercial du port. « Nous sommes très bien situés géographiquement et la grande région possède un réseau de communications routières, ferrées et fluviales important. Malgré tout, nous ne traitons que 20 % de la marchandise destinée à la région. Nous avons donc beaucoup de marchés à conquérir. »